Killing Lolita

Empreinte très féministe. Une amie souriait toujours à l’évocation des corsets qu’elle considérait comme une carapace personnelle. Je suis parti sur l’idée de la femme Viking, conquérante. C’est la première fois que j’utilisais des vrais cheveux, ce qui a choqué. Certains ont même fait un lien avec les camps de concentration alors que ce n’était pas du tout le but. Il y avait vraiment un travail de matière. Cette collection est la seule  qui contenait une unique tenue mais qui a vraiment déclenché la polémique.


Publicités